La société irlandaise

La société irlandaise

Les Irlandais ont un grand sens de l’accueil. Vous serez sans doute surpris d’être salué par des inconnus à la campagne, mais c’est tout naturel chez les Irlandais. Au pub, ils n’hésitent pas à engager la conversation avec vous, à refaire le monde,

Lire la suite...

Population et mode de vie en Irlande

La population irlandaise s’élève à 5,6 millions d’habitants, soit près de 3 millions de moins qu’il y a 150 ans, en raison de la Grande Famine survenue au milieu du XIXème siècle, et de l’émigration massive qui n’a ralentit que dans les années 1960.

Lire la suite...

Les Travellers

Ceux qui sont parfois appelés « tinkers » avec mépris par les citadins Irlandais sont des gens du voyage qui vivent en marge de la société, selon une tradition qui remonte au moins au XIXème siècle. Ils descendent des artisans itinérants ou des paysans expulsés qui étaient souvent à la recherche de petits travaux pour subsister

Lire la suite...

La religion en Irlande

La République d’Irlande compte 90% de catholiques contre 3% de protestants, et le reste sont sans conviction religieuse, les religion juive et musulmane sont très peu représentées.

Lire la suite...

Gastronomie Irlandaise

L’Irish stew, c’est le plat national irlandais, un ragout de viande et de légumes. Si on le préparait autrefois à base de viande de chèvre, on emploi aujourd’hui de la viande d’agneau, plus tendre, relevé aux herbes et aux oignons, avec comme garniture la traditionnelle pomme de terre

Lire la suite...

La bière Irlandaise

La bière, longtemps appelée « vin d’orge » par les Romains, incarne la boissons des celtes païens pendant toute l’Antiquité. Mais ce sont les moines irlandais qui se spécialisent dans la « brasserie », dont l’étymologie « brass » signifie «malt» en langue celte.

Lire la suite...

L’Age de Pierre en Irlande

Les premiers hommes arrivent assez tardivement en Irlande : à partir de 7000 av. J.C quelques groupes de populations venus d’Ecosse s’installent dans le Nord Est de l’île sur les rives du Bough Neagh et de la Bann où quelques silex taillés ont été retrouvés. Ces hommes vivent de chasse et de pêche. (Lire la suite…)

Lire la suite...

L’âge de Bronze en irlande

Cette période qui s’étend de 2000 à 500 av. J.C. est marquée par l’arrivée des indos-européens avec leurs chevaux et leurs ustensiles et armes en bronzes. Vers 700 av. J.C l’homme perfectionne des haches, des lames montées sur manche, des épées ainsi que de grands chaudrons, des boucliers, des cors. (Lire la suite…)

Lire la suite...

L’âge du fer et les Gaëls

Les Gaëls envahissent l’Irlande vers le milieu du IV e  siècle de notre ère. Les Romains n’ayant jamais tenté de conquérir l’Irlande, les Gaëls y développent leur culture sans aucune interruption pendant 800 ans. Ils créèrent une société unifiée sur le plan de la religion, du droit, des coutumes, de la littérature et des arts. (Lire la suite…)

Lire la suite...

La christianisation de l’Irlande

Dès le Vème siècle de notre ère, la papauté romaine envoie des mission et  les premiers diocèses sont ainsi fondés, dans le Leinster et dans les comtés du Centre. Puis, toujours au Vème siècle, un missionnaire britannique, Patrick, évangélise le Nord du pays, il frappe l’imagination des Irlandais et va être vénéré comme l’Apôtre National, c’est le célèbre Saint Patrick. Il introduit sur l’île non seulement le christianisme mais aussi la langue latine et l’écriture. (Lire la suite…)

Lire la suite...

Les invasions scandinaves

A la fin du VIIIème siècle, les Vikings lancent des raids sur l’Irlande qui vont se multiplier pendant par deux siècles et seront meurtrier pour la population irlandaise. Les envahisseurs pillent ou détruisent presque tous les monastères de l’île. Les écoles monastiques sont nombreuses à péricliter l’art de l’enluminure manque de disparaître (Lire la suite…)

Lire la suite...

L’invasion anglo-normande de l’irlande

Quand en 1169, le roi de Leinster, Dermot Mac Murrough, est chassé de son trône, il fait appel au roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt pour le reconquérir. C’est ainsi que débarque un corps de chevaliers normands sous le commandement du Richard de Clare, comte de Pembroke, surnommé Strongbow, « arc fort ». (Lire la suite…)

Lire la suite...

La domination des Rois anglais

En juin 1541, le Parlement irlandais donne officiellement à Henri VIII le titre de «roi d’Irlande». Il tente une politique de conciliation avec la population : ceux qui détiennent l’autorité en Irlande cédent leurs terres à la couronne avant de se les voir restituer, ils acceptent des titres honorifiques anglais, acceptent de dissoudre leurs armées privées et se soumettent au droit commun en vigueur en Angleterre. (Lire la suite…)

Lire la suite...

L’élargissement du “fossé religieux” en Irlande

La fronde du parlement puritain de Londres contre Charles Ier offre aux Irlandais l’opportunité d’une revanche. En 1641, après l’exécution du roi, alors que l’Angleterre et l’Ecosse sont frappés par des affrontements entre calvinistes (presbytèriens)et anglicans (épiscopaliens), les Irlandais profitent du désordre régnant pour massacrer de nombreux colons. (Lire la suite…)

Lire la suite...

L’Irlande Georgienne

A Dublin, sous le règne de George I er (1714-1727), les arts, les lettres et les sciences connaissent un essor particulier avec de nombreux talents comme celui du polémiste Jonathan Swift, doyen de la cathédrale Saint-Patrick. La capitale irlandaise cherche son inspiration artistique et intellectuelle à Londres, mais elle recèle néanmoins une vitalité et un esprit qui lui sont propres. (Lire la suite…)

Lire la suite...

L’Acte d’union de l’Irlande

Le soulèvement de 1798 a pour conséquence la volonté britannique  de resserrer les liens entre la Grande-Bretagne et l’Irlande, au nom de la sécurité stratégique et de l’efficacité politique. La petite noblesse y voit un moyen d’assurer sa sécurité face à l’agitation ambiante. (Lire la suite…)

Lire la suite...
Voir les articles dans nos archives